La paella de Mamie, en 10 étapes

Parce que rien ne vaut une bonne recette de grand-mère

La paella, ses origines

Cette semaine, direction la côte catalane, où les Pyrénées se jettent de toute leur hauteur dans les eaux turquoise des criques méditerranéennes. Le soleil, la mer, les vignobles… bientôt l’été, et ça fait du bien ! Dans cet article, nous allons parler d’un plat typique de la cuisine catalane et ibérique, dont le nom fait tout simplement référence à son ustensile principal : la poêle, dont la taille varie selon le nombre de convives.

Née au 18ème siècle dans la région de Valence, la paella est mondialement connue comme un des plats emblématiques de la cuisine espagnole. Ainsi, alliant terre et mer dans une infinité de variantes, chaque famille de la côte catalane et du pays valencien possède une recette qui lui est propre.

L’instant chauvinisme étant passé, nous allons maintenant nous intéresser à la recette, car aujourd’hui, nous découvrons la recette familiale de « la mamie » d’un des membres de notre équipe !

Les ingrédients de la paella de mamie (pour 6 personnes)

  • 600g de moules fraîches ⚫
  • 12 Gambas 🦐
  • 400g de calamars tranchés 🦑
  • 500g du poisson de votre choix, mais la joue de lotte est excellente 🐡
  • 1 poivron rouge et ½ poivron vert 🌶
  • 2 oignons 🧅
  • 600g de riz 🍚
  • 2 grosses pincées de fleur de safran, ou deux capsules 🌹
  • 2-3 sachets de Spigol, ou mélange curcuma/safran ✌
  • 200g soupe de poisson 🍵
  • Une petite conserve de petits-pois 🥫
  • Pour les ustensiles, une marmite, une poêle et son couvercle, et une cuillère en bois 🥘

Aux fourneaux !

  1. Tout d’abord, enlevez la barbe des moules. Ensuite, faites cuire ces dernières dans la marmite d’eau salée environ 5 minutes, et conservez le jus de cuisson qui servira de base pour la sauce.
  2. Dans une grande poêle, faites revenir les gambas, et réservez. Ensuite, faites de même pour les calamars, le poisson, et gardant toujours la même poêle et le jus de cuisson des aliments précédents.
  3. Maintenant, faites revenir les oignons préalablement émincés. Une fois fondants, ajoutez les poivrons coupés en lamelles et le jus de cuisson des moules.
  4. Après 4 petites minutes, ajoutez deux capsules de safran, deux sachets de Spigol.
  5. Ensuite, après 3 minutes, vous pouvez incorporer les calamars.
  6. Astuce de la cheffe : ajoutez une conserve de 200g de soupe de poisson, ou un fond de bisque de homard. Toutefois, si vous n’aimez pas cela, pas de panique ! Vous pouvez toujours rajouter de l’eau chaude en cours de cuisson si vous veniez à en manquer.
  7. À cette étape, ajoutez ce qu’il faut de sel et de poivre. Il est important de goûter régulièrement la sauce pour s’assurer qu’elle soit à votre convenance ; en effet, la préparation de la paella se fait souvent « au feeling ».
  8. Désormais, passons à l’étape la plus compliquée. Dans les 10 prochaines minutes, il faudra vous armer de vigueur pour le point crucial d’une paella conviviale « comme chez nous ». Cette étape, c’est celle de l’apéro, le temps que les épices et saveurs s’infusent dans la sauce. Suggestion d’apéritif ? Un verre de Banyuls rouge, bien évidemment.
  9. Une fois les dix minutes passées, ajoutez simplement les petits-pois et le riz. Comptez 2 volumes de sauce pour 1 volume de riz, et un verre de riz par personne ; à vous de faire le calcul idéal selon le nombre d’invités.
  10. Enfin, dans les 5 dernières minutes de cuisson, lorsque le riz devient tendre, rajoutez les gambas et les moules.
“Le plus important reste de loin la 8ème étape.”
– Mamie

Enfin, c’est prêt ! On vous fait confiance pour dresser les gambas et les moules pour donner une fière allure à ce plat. Toutefois, pensez à servir à table pour faire saliver vos convives !

Par ailleurs, n’hésitez pas à nous envoyer des photos de votre paella, ou à nous faire un retour en commentaire, on est curieux !

Les conseils de Mamie

  • On passe à l’eau chacun des ustensiles, on ne perd pas une goutte de sauce !
  • Pour rappel, toujours compter deux volumes de sauce pour un volume de riz, et un verre par personne. Ainsi, le calcul est simple ! Toutefois, adaptez les autres ingrédients.
  • La cuisson idéale est faite au feu de sarments de vigne : de petits sarments pour lancer la cuisson, des pieds de vigne pour la cuisson.
  • On goûte la sauce à chaque étape, c’est ce qui fait la réussite de ce plat.
  • Si le riz n’est pas assez jaune, on rajoute rapidement une capsule de safran, ou un sachet de Spigol.
  • Une variante, c’est d’ajouter du chorizo de pata negra, que vous pouvez trouver dans votre épicerie ibérique.
  • En dernier lieu, partir à la plage pour dépenser les calories après la paella.

Sinon, retrouvez régulièrement la paella de Boco&Go au menu de HopLunch !

Articles associés

%s