Asperge alsacienne : la saison est ouverte !

La mi-avril marque une période incontournable en Alsace. Non, pas uniquement celle de la pluie, de la grisaille et des derniers jours frais, mais bel et bien celle de l’asperge.

Le fait qu’elles montrent enfin le bout de leur nez est pour vous l’occasion de devenir incollable en asperge pour votre prochain repas entre amis, ou en famille !

Tour d’horizon de l’asperge

Les asperges sont consommées depuis au moins 5000 ans !

Et c’est peu dire, on suppose qu’elles sont utilisées depuis bien plus longtemps comme légume et plante médicinale. Certaines fresques égyptiennes datant de 3000 avant J.-C. font état de la culture de l’asperge et de son usage comme offrande aux dieux. Plus tard, grecs et romains cultivent et consomment ce légume sur tout le pourtour méditerranéen.

L’asperge fait sa grande arrivée en Alsace en 1873.

En fonction en Algérie, le pasteur Louis Gustave Heyler découvre la culture d’asperge. Rapidement, il étudie le sol africain aride et les conditions de culture de ce légume. Une fois rentré en Alsace, le pasteur va convaincre les agriculteurs de sa paroisse de se lancer dans sa production. C’est en ces temps que l’aventure de l’asperge sur le sol alsacien débute.

La capitale de l’asperge, pas si loin de Strasbourg.

La paroisse du pasteur Heyler en question n’est autre que celle de Hoerdt, proclamée depuis la « capitale de l’asperge » ! En 1910, par son introduction dans le village, Lampertheim devient la seconde capitale de l’asperge. Avec la capitale de l’Europe, la capitale de Noël et la capitale de l’Asperge, on ne peut que se dire que l’Alsace vaut le détour !

L’asperge pousse… dans le sable, mais pas que !

Mais ça, on suppose que vous le saviez déjà. Toutefois, ces dernières poussent également très bien dans la terre alsacienne ! Aussi, la blancheur de l’asperge alsacienne s’explique par le fait qu’elles sont cultivées sous des buttes de sable ou de terre bâchées, à l’abri de tout rayon de soleil.

Un dixième de la production française d’asperges est alsacienne.

L’Alsace compte à elle seule 225 producteurs, produisant sur 480 hectares de terrain. Pour ce qu’il en est de la production, elle est d’environ 2200 tonnes, ce qui équivaut à 67 (un hasard ?) baleines à bosse !

Où se procurer de bonnes asperges alsaciennes ?

Chez HopLunch, notre ancrage local n’est pour vous plus une surprise ! Il semblait donc évident de vous présenter un producteur local. Au fond, quoi de mieux qu’une asperge qui pousse à seulement quelques kilomètres de chez nous ?

Nous avons donc contacté la coopérative Hop’la, une des plus grandes coopératives de France, avec plus de 60 producteurs locaux réunis dans un même magasin à Oberhausbergen. En vente directe du champs à l’assiette, les produits de la coopérative sont locaux et de saison.

Et la bonne nouvelle ? Les asperges de leurs fermes partenaires, la Ferme Muller et la Ferme de la Plume d’Or sont à retrouver dans leur magasin !

Le petit plus ? Si vous résidez sur Strasbourg, vous restez dans un rayon de 10 kilomètres, donc aucun besoin d’attestation pour leur rendre visite.

Découvrez la ferme Muller dans cette courte vidéo :

%s